CEFII-bandeau-blog

Twitter-bonnes-pratiques-XL

2006 : la startup Odeo, qui propose une plateforme dédiée aux podcasts, se bat sur un marché particulièrement concurrentiel, face à de véritables poids lourds. Pour donner un nouveau souffle à leur société, les créateurs développent une application permettant aux utilisateurs d'échanger, non pas de la musique, mais des instants de vie, en temps réel, depuis leurs téléphones portables. Et c'est le début de l'ascension : le réseau social Twitter voit le jour....

 ...et se développe au point de compter aujourd'hui 255 millions d'utilisateurs (dont 80 % sur smartphones) et un million de tweets tous les 48 heures... (notez qu'il aura fallu trois ans pour atteindre le premier million de tweets... soit une augmentation de 350% !).

Imaginez... tant d'utilisateurs connectés ! C'est l'occasion rêvée pour les entrepreneurs de construire et faire rayonner leur marque ! Mais pour faire de Twitter un bon outil de webmarketing, encore faut-il connaître quelques bonnes pratiques.

 

Il faut tout d'abord avoir en tête que le service de microblogging Twitter est un média de l'information et du direct, « l'électroencéphalogramme de la planète », et que l'objectif principal est de communiquer en temps réel.

Certes, il existe des outils pour programmer des tweets, tel Buffer, mais cette pratique n'est pas bien vue dans la twittosphère.

En misant sur Twitter pour votre stratégie webmarketing, vous vous engagez donc à suivre la règle de base qui consiste à tweeter souvent (trois à cinq fois par jour), régulièrement et au bon moment (idéalement du lundi au samedi de 13 à 15 heures, et entre 17 et 18 h), et à être réactif en répondant systématiquement aux messages qui vous sont adressés.

Un véritable job ! Et en effet, Twitter et les autres réseaux sociaux ont largement contribué à la popularisation du métier de community manager !

 

Il ne suffit cependant pas d'être présent partout, tout le temps et de tweeter tout et n'importe quoi !

Pour être visible et reconnaissable sur Twitter, commencez avant tout par optimiser votre profil : choisissez un nom d'utilisateur pertinent (le nom de votre marque, de votre société) mais court, personnalisez votre profil avec une photo (ou un avatar) et un fond d'écran parlants, et remplissez le descriptif de votre profil (160 caractères) en utilisant des mots-clés.

 

Ensuite, définissez vos objectifs : tous les sujets sont abordés sur Twitter, mais ne vous dispersez pas ! Concentrez-vous sur une thématique, définissez un fil conducteur et attirez les utilisateurs qui ont des intérêts similaires. Le but essentiel étant de diffuser le bon message à la bonne audience, de s'insérer dans les conversations pour présenter sa culture d'entreprise et faire sa promotion.

Analysez la stratégie webmarketing de vos concurrents. Quel ton emploient-ils ? Quelle est la fréquence de leurs tweets ? À quels moments publient-ils ? Il faut au moins les égaler.

Une fois vos objectifs mis en place, vous pourrez plus tard mesurez votre influence sur Twitter grâce à divers sites Internet : Klout.com, Peerindex.com, Wefollow.com, Kred.com.

 

Définissez votre « ligne éditoriale ». Le réseau social Twitter offre de nombreux angles d'attaque : parler de l'actualité de son secteur ou de celle de sa société (blog de l'entreprise, articles dans la presse, etc.), faire la promotion de services/produits, recruter des abonnés en offrant des cadeaux, conseiller ou proposer des tutoriels (tweets à forte valeur ajoutée, très souvent re-tweetés), exploiter Twitter comme un service de relation clientèle. Vous n'avez que l'embarras du choix. Mais comme toujours, ne vous dispersez pas !

 

Prenez la mesure des conversations autour de votre marque : pensez à éteindre les incendies tout en restant diplomate, courtois et informatif et tentez de comprendre vos détracteurs. À l'opposé, identifiez les ambassadeurs de votre marque, créez du lien avec eux pour qu'ils relaient votre information, et soyez reconnaissant quand l'occasion se présente en diffusant la leur.

Ne parlez pas que de votre marque, mais également de tout ce qu'il peut se passer dans votre secteur, du gros événement à la plus petite actualité.

 

Ensuite, il faut « maîtriser » Twitter, apprendre à utiliser ce réseau social ! L'idéal étant de faire appel à un spécialiste en community management ou de se former aux réseaux sociaux.

Parmi les essentiels :

  • retenez qu'un tweet doit se composer de 140 caractères maximum, mais que l'usage veut que les tweets n'excèdent pas les 120 caractères, permettant ainsi les mentions complémentaires en cas de re-tweet. Par ailleurs, il semblerait que les tweets de moins de 100 caractères induisent un taux d’engagement supérieur de 17 %.
  • Définissez les mots-clés pertinents dans votre secteur avec Keyword Planner, inspirez-vous de la concurrence et puisez dans l'existant.
  • Apprenez à faire bon usage du hashtag (#) pour tagger ces mots-clés et définir un contexte : cela permet ainsi aux autres utilisateurs de retrouver votre tweet quand ils suivent un sujet en particulier, de les introduire dans la conversation, d'augmenter les interactions. En outre, la combinaison hashtag-mot-clé amplifie votre exposition sur le réseau social.
  • Rédigez des tweets accrocheurs qui feront la promesse d'une valeur ajoutée pour l'abonné (10 conseils pour... les bonnes pratiques de... etc.).
  • Citez vos sources et impliquez les autres utilisateurs de Twitter dans vos conversations en utilisant la combinaison arobase (@)-nom d'utilisateur dans vos tweets.
  • Exploitez le re-tweet, très fréquent (pic quotidien à 17 heures). Re-tweetez vous-même : les commentaires positifs sur votre société, le contenu de vos abonnés , etc. Pour re-tweeter, il existe deux méthodes : le re-tweet automatique des messages en cliquant sur la double flèche et le re-tweet manuel en copiant-collant le message et en indiquant la mention @RT. Notez que les twitteurs qui re-tweetent attirent plus d'abonnés !
  • Sachez raccourcir les URL présentes dans vos tweets : vous trouverez sur Internet de nombreux outils pour les réduire, tels bitly, tinyurl, etc. Usez et abusez-en : ils rendent les tweets plus lisibles.
  • Publiez des tweets de formats différents : Twitter permet l'ajout de photos par exemple !
  • Interconnectez les différents réseaux sociaux : publiez votre nom de profil Twitter et partagez son contenu sur d’autres médias. Apprenez que vous pouvez également intégrer un tweet dans votre site ou votre blog en copiant-collant son code HTML avec la fonction « Insérer un tweet ».

 

Être présent sur Twitter demande un investissement, une connexion fréquente. Média du live, il permet l'échange, le partage. Si vous jouez le jeu de la communication pro-active et du direct, vous verrez le nombre de vos abonnés considérablement augmenter ! Et le jeu semble en valoir la chandelle : Twitter est devenu l'un des réseaux sociaux préférés des marketeurs (85 % d'entre eux l'utilisent pour la promotion de leur marque). Alors, pourquoi pas vous ?