CEFII-bandeau-blog

Le logiciel Photoshop, outil phare du graphisme web et des formations webdesign, sert principalement à créer des maquettes et des pictogrammes. Cela implique la réalisation de formes, à partir d'outils variés. Or, vous l'avez peut-être parfois constaté : une fois la forme créé agrandie, elle est complètement pixelisée. Comment remédier à cela ?

 

Simplement en utilisant les outils vectoriels de Photoshop ! Parmi lesquels la Plume en mode forme, le texte (toujours vectoriel), les formes géométriques – ellipse, rectangle, etc.- accessibles depuis le raccourci clavier U, en mode forme également.

L'utilisation de ces outils vous assurent de pouvoir modifier votre picto à l'infini. Tandis que créée en modes pixels ou tracé, la forme est figée et toute modification altère sa qualité.

 

En effet, une image vectorielle est composée de plusieurs objets géométriques auxquels il est possible d'appliquer des transformations (mise à l'échelle, dégradé de formes, étirement, etc.) tout en conservant l'image intacte. Une image pixelisée (vous rencontrerez également les termes « image bitmap » ou « image matricielle ») est, quant à elle, composée de pixels, soit un ensemble de points dans un tableau, chacun possédant une valeur de couleur le définissant. L'image pixelisée subira une distorsion (perte d'information et donc par conséquent de qualité) dès lors que des transformations de même sorte lui seront appliquées.

 

Ainsi, si au cours de votre formation webdesign ou dans le cadre de votre travail, il vous est, par exemple, demandé de réaliser la maquette d'une page en responsive, vous aurez tout intérêt à créer la version smartphone en vectoriel pour garantir la qualité des formes quand vous arriverez à la version desktop...

 

Notez que la création de formes en mode vectoriel présente également l'avantage de pouvoir changer la taille de votre document de travail (image intégrale) facilement, sans impacter la qualité de la forme ou du picto créé.

Autre avantage : la couleur de votre forme vectorielle est modifiable d'un simple clic ! La démarche pour une forme pixelisée est un peu plus longue, puisqu'elle nécessite la sélection au préalable de la forme avant son remplissage.

 

 

Si en graphisme web vous êtes plutôt un adepte d'Illustrator pour la création de vos pictogrammes, rappelez-vous que vous pouvez importer vos éléments dans Photoshop en objets dynamiques vectoriels pour conserver le bénéfice du vectoriel !